Demandez un RDV
Pré-adhérez

Réglementation

Comment trier à la source les déchets du bâtiment ? 

18 mai 2022

Bois, métal, plastique... La loi prévoit le tri en 7 flux. Comment les déchets du bâtiment doivent-ils être collectés ? En mélange ou pas ? Que dit la loi ? Quelles sont les solutions proposées par Eco-mobilier selon les situations ? Focus sur le tri à la source.

Pour améliorer le recyclage des déchets du bâtiment, la loi prévoit qu’ils soient triés en sept flux c’est-à-dire que 7 matériaux doivent être séparés. L’article D543-281 du Code de l’environnement précise les conditions dans lesquels ils peuvent être collectés : « Les producteurs ou détenteurs de déchets trient à la source les déchets de papier, de métal, de plastique, de verre, de bois, de fraction minérale et de plâtre entre eux et par rapport aux autres déchets.  


Par dérogation aux dispositions du précédent alinéa, les déchets appartenant à la catégorie des déchets de papier, de métal, de plastique, de verre, de bois et de fraction minérale peuvent être conservés ensemble en mélange, pour tout ou une partie des flux, dès lors que cela n’affecte pas leur capacité à faire l’objet d’une préparation en vue de leur réutilisation, d’un recyclage ou d’autres opérations de valorisation conformément à la hiérarchie des modes de traitement, définie à l’article L. 541-1 du présent code. La valorisation des déchets ainsi collectés conjointement présente une efficacité comparable à celle obtenue au moyen d’une collecte séparée de chacun des flux de déchets. » 

Comment optimiser la collecte des déchets du bâtiment à trier ?

Pour collecter ces 7 flux, plusieurs configurations sont possibles. Elles dépendent de la loi, mais aussi de la place disponible sur chaque site, des solutions de collecte à proximité et de la politique environnementale de votre enseigne. Le principe est : mieux on trie à la source, plus la matière récupérée a de la valeur et mieux elle est recyclée. 

Pour être conforme à la loi, le dispositif de base (a minima) que nous proposons comprend quatre contenants :  

  • Un pour le plâtre, qui par nature est un matériau qui peut altérer les autres. 
  • Un contenant pour les inertes : briques, pierres, gravats, parpaing… 
  • Un pour les déchets comme le bois, les métaux, les cartons, les papiers, le plastique qui peuvent être collectés ensemble dans une benne appelée « conjointe ». Point très important pour les distributeurs et les entreprises de négoce soumis à différentes Responsabilité Élargie du Producteur (REP) : la mutualisation des systèmes de collecte. En effet, cette benne peut aussi accueillir les déchets issus d’autres REP (Responsabilité Élargie du Producteur) dont nous prenons la charge. C’est le cas par exemple de la moquette, des mousses, des meubles de jardin ou encore des textiles. 
  • Un dernier contenant pour d’autres déchets du bâtiment comme la laine de verre minérale, le PVC, le polystyrène et les matériaux biosourcés

Soutenir financièrement le tri à la source

Nous avons mis au point des schémas de tri plus ambitieux avec la possibilité de rémunérer les matériaux collectés séparément. Selon l’analyse cartographique ‘que nous menons pour chacune de vos agences, nous mesurons la proximité de solutions de collecte. S’il existe peu de solutions de collecte autour de votre site, il peut être intéressant de proposer des contenants supplémentaires dédiés à des matériaux spécifiques pour récupérer des déchets de meilleure qualité. Le bois, les métaux, le verre ou les inertes peuvent être collectés à part, par exemple.  

Cela peut être aussi le fruit d’une volonté de votre enseigne d’encourager le tri à la source. Car ce tri à la source renforcé a deux avantages :  

  • Il permet de faire des économies logistiques et de simplifier le recyclage. 
  • Il permet de réduire les étapes de tri.  

La qualité des matériaux récupérés est aussi bien meilleure. Ils prennent donc de la valeur et ils intéressent d’avantage les industriels qui pourront les réutiliser ou les recycler. Une boucle vertueuse s’installe.  

Tri dechets batiment

*1 : La benne conjointe concerne les déchets de mobilier et de literie, les articles de bricolage-jardin, le bois (sauf s’il est collecté séparément), les métaux, les plastiques, les moquettes, les mousses, les textiles. | *2 : Tout-venant : matériaux non recyclables 

Quelle emprise au sol ?

Pour permettre le meilleur tri à la source possible, nous avons travaillé sur des contenants qui réduisent l’emprise au sol. C’est le cas des big-bags mais aussi des chevalets réalisés pour récupérer les fenêtres ou les portes-fenêtres.  

Nous pouvons installer jusqu’à 11 flux différents pour répondre à la volonté de certaines enseignes d’être exemplaire. En effet souhaitent se positionner comme des acteurs engagés pour l’économie circulaire. On peut trier séparément : le bois, les inertes (gravats, parpaings, briques…), le métal, les huisseries, le plâtre, les plastiques avec le PVC, les cartons et les papiers, le verre, les isolants, les mousses et enfin le textile avec les moquettes. 

C’est lors du diagnostic personnalisé que vous pourrez choisir votre schéma de tri. Celui qui répond au mieux à votre situation. 

Vous souhaitez
nous contacter ?

Vous pouvez nous contacter du lundi au vendredi de 9h à 17h au 0801 908 108
(appel gratuit) pour votre adhésion aux nouvelles filières.
Au 0811 69 68 70 (5 cts par appel + prix appel) pour toute autre question